Rob Moir + Grand Détour

Pour cette soirée, initialement prévue en appartement, on peut dire que l’on n’a pas perdu au change !

En effet, le concert de Rob Moir est devenu le concert de Rob Moir et Grand Détour.
Comme on dit, l’union fait la force, et cette soirée fut riche en puissance et émotions !
Tout d’abord, chacun est arrivé, plus ou moins au compte goutte. Chacun prend un peu ses marques, discussions  et nouvelles rencontres ont fait leurs chemins. Quelle bonne surprise. L’ambiance est chaleureuse et détendue.
Rob Moir ouvre le bal, c’est avec beaucoup d’humour et de talent qu’il ouvre son set acoustique.
On s’en doutait, le set fait la part belle à des chansons pleines d’émotions, il finira même avec tout le public la main sur le coeur chantant “I don’t want to die in a hospital ».
Petite pause, c’est le tour de Grand Détour, cette fois, il faudra s’armer de bouchons car on change d’ambiance.
Nous connaissions déjà Clément, musicien dans d’autres très bons groupes tels que Bokanovsky et Child Meadow. Ici, c’est un autre style, puissance et mélodies se joignent à un set puissant. Jouer une musique instrumentale ne les écarte cependant pas de leur engagement quotidien, comme on a pu le constater entre les morceaux et sur le papier qui accompagne leur disque.
Voilà qui fait plaisir à voir !
Une soirée bien réussie donc, même si le soleil n’était pas au rendez vous, je crois pouvoir affirmer qu’elle nous a bien remonté le moral !

Leave a Reply