Prawn + Meniscus + Tony Clark

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette orga aura été celle des galères. Problèmes de matos avant le concert, bagages perdus pour les australiens à l’aéroport (fort heureusement ils les auront récupérés le lendemain, au prix d’un changement de billets de train non remboursé)…
Heureusement que dans ces cas là, on peut compter sur l’aide des copains (big up à Franck, Thibault et Thierry pour les amplis, et à Mouth pour le pied de batterie), ça fait toujours chaud au coeur.
Musicalement, la soirée a été encore une fois une grande réussite. Je ne pourrai rien dire sur Tony Clark, étant scotché à mon poste aux entrées malheureusement. Les 2 morceaux de Meniscus que j’ai pu voir ont en tout cas été parfaits, du post rock bien foutu avec des images projetées en fond, de la sueur et de la passion. Et pour finir les Prawn ont livré un set énergique avec pas mal de nouvelles chansons, de l’emo qui te fout le smile pour le reste de la soirée.
On passera sur le retour qui fut lui aussi plus que mouvementé, et sur le public plus qu’absent malheureusement, la gentillesse des groupes aura plus que fait oublier tout ça. Si jamais vous avez l’occasion de les écouter ou de les voir, ne la ratez surtout pas.
Merci à ceux qui ont bravé l’envie de rester en terrasse et qui sont venus profiter de la soirée, à l’équipe du Chicho qui est toujours aussi adorable, à Sandrine qui a assuré en tant que roadie/conductrice et enfin merci aux groupes qui ont su garder le sourire tout du long, ça fait toujours autant plaisir.

Leave a Reply